Connaitre les principales étapes pour bien réparer une fenêtre

Une fenêtre endommagée peut provoquer plusieurs problèmes à l’intérieur de la maison. Déjà, quand elle n’est pas installée selon les normes, une déperdition de chaleur considérable peut se manifester au niveau de la fenêtre. Alors, dès lors qu’un élément présente une défaillance, un courant d’air passe par la fenêtre. Cela conduit les habitants de la maison à augmenter automatiquement le chauffage. De ce fait, la facture d’électricité grimpe également. Afin d’éviter tous ces soucis, il est indispensable d’avoir une notion sur les étapes à suivre pour la réparation d’une fenêtre. Ainsi, vous pouvez économiser sur les frais de la réparation ou du remplacement de vos fenêtres.

Détecter la défaillance

Connaitre les principales étapes pour bien réparer une fenêtre

La première étape de la réparation consiste à déterminer l’origine de la défaillance au niveau de la fenêtre. Dans la plupart des cas, la source semble évidente tandis que dans d’autres, il faudra ausculter de près la fenêtre pour définir d’où vient réellement le problème. Cela dépend également de la manifestation du souci qui se présente. Il se pourrait que la fenêtre ait une vitre cassée et qu’elle fasse passer un courant d’air. Il est aussi possible qu’elle est coincée ou qu’un élément se décolle de sa place. En outre, selon la gravité de la situation, les solutions apportées peuvent fluctuer. Dans le cas où la fenêtre présente une grosse défaillance, l’aide d’un réparateur professionnel est requise.

Une fois que vous aurez détecté l’emplacement de la faille, il vous sera plus facile de définir le moyen que vous allez utiliser pour la réparer. Aussi, vous serez plus habile à trouver le matériel nécessaire pour accomplir votre tâche. C’est toujours en fonction de la partie de la fenêtre à réparer que les matériaux devront être choisis.

Réparation d’urgence

Il est fréquent qu’une partie de la fenêtre se casse au moment où il est impossible d’appeler un réparateur. Alors, le propriétaire sera obligé de trouver des solutions lui-même. C’est ici que l’esprit créatif est appelé à vous venir en aide. Dans la majorité des cas, il est impératif d’utiliser le matériel disponible à la maison pour sauver temporairement la fenêtre. C’est surtout pour éviter la déperdition de chaleur durant la nuit qu’il est indispensable d’agir de suite.

En l’occurrence, si c’est au niveau du vitrage que le souci se présente, vous aurez besoin d’un couteau à mastic, d’adhésif ou de colle instantanée pour stopper la progression de la fissure. C’est seulement une mesure d’urgence à prendre si vous n’avez pas l’occasion de changer la vitre. Mais vous devez absolument la remplacer par la suite. Au moment où vous changez complètement les vitres, il est important de connaitre les restrictions pour avoir une vitre. Dès lors que vous avez une idée précise sur ce le genre de vitre dont vous avez besoin, vous pouvez couper la vitre avec la dimension adéquate.

Réparer les autres parties de la fenêtre

Plusieurs types de dysfonctionnements peuvent se manifester au niveau d’une fenêtre. Souvent, il n’est pas nécessairement obligatoire de faire appel à un expert pour les réparer. Pour une vieille fenêtre, le mastic a tendance à se fissurer. Il est facile d’y remédier parce qu’il suffit d’enlever l’ancien mastic à l’aide d’un couteau à mastic ou des ciseaux. Il est aussi très pratique d’utiliser l’outil spécifiquement réservé pour l’occasion. Il est peu coûteux et il sert à décoller l’ancien mastic, à ouvrir le pot de peinture et à étaler le nouveau mastic sur la surface de la fenêtre.

Par ailleurs, il est également fréquent que le rebord de la fenêtre soit abîmé. Dans les magasins de rénovations, il existe une sorte de trousses qui contient un agent de consolidation que vous pourrez appliquer vous-même sur le rebord.